Jour 2 - Dinh Bà Design, BODYBAG by Jude, Eve Gravel

Semaine de Mode Montréal 18
Farinotti Deborah
J'ai assisté encore à trois défilés ce soir et, bien que les mots "leggings" et "épaulettes" soient devenus omniprésents depuis le début de cette semaine, les créateurs restent très différents les uns des autres.

Tout d'abord, Dinh Bà Design: Les couleurs de la semaine de la mode semblent être établies, le noir, le gris, le blanc. Dinh Bà n'a pas failli à la règle, en y ajoutant de l'argent, du mauve ou du parme. Tout avait plus ou moins bien commencé jusqu'à l'entrée de ce modèle, celui qui fit tout basculer: une chemise satinée à reflets violets, avec un pantalon en une matière à mi chemin entre le cuir, le vinyle et  le plastique; nous voilà en plein Miami Vice, le coté Pimp omniprésent, le coté cheap aussi, et tous mes espoirs envolés en fumée. Puis ce fameux plastique devient le fil rouge du défilé: en vestes, en leggings, et même en chapka! Je pensais le pire arrivé à ce moment là mais non, voilà des manches bouffantes aux poignets de laine...Un ensemble vraiment cheap, bon marché, sorti d'usine, appelez cela comme vous voudrez mais, assez décevant.

Dinh Ba smm18

Dinh Ba

Dinh Ba

Puis enfin BODYBAG by Jude: Les deux premiers modèles arrivent, pour me remplir d'excitation. Un chemisier en soie blanche ou grise, avec épaulettes et manches bouffantes; le tout en fini body en dentelle. Une merveille, une pièce simple et raffinée. Mais hélas ca n'a pas duré: une salopette dos nu-pantalon coupe carotte, le tout à carreaux noirs et gris; ornée de gants en cuir noir. Puis ces gants déclinés en beige, en croco ou pas croco, comme une direction évidente pour la collection. Egalement beaucoup de drapés, de volupté, des vestes de tailleur au dos ajouré, des imprimés de vieilles cartes du monde, des plumes, moment auquel je me suis demandé combien de faisans avaient été tués pour ce défilé...rien de très novateur, puis, un hommage à Alexander McQueen qui a suffit pour émouvoir l'audience.

Bodybag by Jude smm18

Bodybag by Jude smm18

Bodybag by Jude smm18

Enfin, Eve Gravel: Voilà le défilé le plus vrai à mon gout. D'inspiration années 40 sans le vouloir, comme me l'a expliqué la styliste lors de mon interview, le défilé débute avec des airs de "Bicyclette bleue", des fleurs, des robes légères, des bérets, l'innocence de jeunes filles. Les tons sont noirs et blancs, guère plus mais largement suffisants pour le coup. Puis l'insolence d'un coté rock, des rangers, des collants plumetis, des leggings en sequins, du maquillage sombre, le tout sur la musique des Doors. Aussi de la dentelle et le travail des matières, des clous, des ceintures, rien de bien original c'est vrai, mais par contre, une sincérité, un travail excellemment bien fait et une styliste qui se moque de la tendance rock'n'roll du moment et qui confie aimer le rock depuis sa plus tendre enfance.

Eve Gravel

Eve Gravel SMM 18

Eve Gravel SMM 18

Eve Gravel SMM 18

Eve Gravel SMM 18

Eve Gravel SMM 18

Des épaulettes à nouveau, des voiles au lieu des collants opaques, du léopard, du béret, encore et toujours, du plaisir pour les yeux! Rappelons qu'Eve Gravel en est à sa 16ème collection, ca se voit, et entre nous, si la prochaine est aussi bonne, nous allons nous régaler!

Photographie par Abir Shah

Share this with your friends!

Related Montreal Fashion News...


Like this? Tweet it to your followers!

Latest articles from farinotti deborah

blog comments powered by Disqus

 
Facebook Twitter RSS Feed 
Upcoming Fashion Events

No current events.

Banner
Fashion Biz Newsletter
* indicates required